17.08.2020

Les plantes, héroïnes du quotidien au service d’un air pur

Café?

Il n’est pas étonnant que les plantes nous inspirent. Elles sont après tout au centre de notre travail quotidien chez Hydroplant. Mais le fait est que nous avons tous de bonnes raisons d’être reconnaissants envers la verdure vivante qui nous entoure, car ses vertus purificatrices de l’air sont très impressionnantes et précieuses.

Avez-vous déjà entendu parler de la génération qui vit à l’intérieur, la «Indoor Generation»? La population suisse passe désormais en moyenne près de 90% de son temps à l’intérieur, comme l’attestent plusieurs études. L’art de vie suisse n’est pas très axé sur le plein air et nous en sommes tous conscients. Un pourcentage aussi élevé n’en est pas moins étonnant, voire un peu effrayant. La qualité de l’air des locaux dans lesquels nous passons du temps doit donc plus que jamais figurer au cœur de nos préoccupations.

Un air vicié rend malade

Respirer un air ambiant sain est donc primordial. Une étude de la célèbre université danoise d’Aarhus révèle que l’air des locaux fermés peut être jusqu’à cinq fois plus pollué par des substances nocives que l’air extérieur. Quelle en est la conséquence? Notre santé en pâtit. Un air ambiant vicié peut provoquer des irritations des yeux et des bronches ainsi que des allergies. On retrouve également fréquemment des symptômes neurologiques, tels que la fatigue, des maux de tête ou des problèmes de concentration. Les scientifiques ont observé que les personnes travaillant dans des bureaux se sentent souvent malades après avoir séjourné longtemps sur leur lieu de travail. Les problèmes disparaissent souvent d’eux-mêmes dès que ces personnes quittent le bureau ou le bâtiment. Ce phénomène est appelé le «syndrome du bâtiment malsain» et l’on soupçonne fortement qu’il est notamment dû à une concentration élevée de polluants intérieurs.

Les plantes comme purificateurs d’air

Quel est le rôle d’Hydroplant dans tout ça? Nous veillons à garantir un air pur et un climat sain dans les espaces de bureaux grâce aux plantes qui améliorent véritablement la qualité de l’air ambiant. Elles fixent les poussières fines ainsi que de grandes quantités de dioxyde de carbone, qu’elles transforment en oxygène et en sucre. Certaines plantes ont par ailleurs la capacité de réduire les concentrations nocives de COV (composés organiques volatils émis par les appareils électriques et les meubles notamment) dans la pièce. Le lys vert (Chlorophytum Comosum) réduit par exemple le monoxyde de carbone, tandis que l’ami des arbres (Philodendron) fait baisser le niveau de formaldéhyde dans l’air.

Des résultats de recherches fascinants

Cet impressionnant potentiel des plantes est attesté par des recherches spécifiques. Dans le cadre d’une étude australienne par exemple, des plumes porte-bonheur (Zamioculcas) et des Aglaonemas ont été plantées dans un bureau de 50 mètres carrés. Cela a permis de réduire jusqu’à 25% la concentration de dioxyde de carbone dans l’air ambiant. Les résultats d’une recherche menée aux Etats-Unis sont encore plus remarquables: dans une salle de classe de 52,5 mètres carrés, la concentration de dioxyde de carbone a connu une baisse allant même jusqu’à 45% grâce au dragonnier (Dracaena) et à des monocotylédones (Spathiphyllum). La quantité de substances nocives qu’il est possible d’éliminer grâce aux plantes dépend de nombreux facteurs: l’espèce et le nombre de plantes d’une part et la température et la lumière du jour dans la pièce d’autre part.

Moins de rhumes et de grippes

Les plantes ne purifient pas seulement l’air, elles l’humidifient également. Selon l’espèce choisie et l’arrosage, les plantes d’intérieur apportent jusqu’à 5% d’humidité en plus dans un bureau, ce qui peut contribuer grandement au bien-être de chacun. En effet, une humidité de l’air trop faible assèche les muqueuses sensibles des yeux, du nez et de la gorge, ce qui favorise les toux d’irritation, les conjonctivites et l’eczéma. L’air sec favorise également la propagation des virus. Plus l’air est sec, plus il y a de particules de poussière en suspension qui servent de vecteurs aux agents pathogènes et pénètrent dans notre corps à chaque respiration.

Une meilleure qualité de vie

Une chose est claire, les plantes sont polyvalentes. Elles sont un véritable régal pour les yeux et apportent de la vie dans chaque pièce. Elles purifient et humidifient l’air de façon naturelle et rendent notre quotidien plus agréable et plus sain grâce à leurs vertus uniques. Bref, elles nous apportent une valeur ajoutée considérable, plus que jamais nécessaire à l’heure de la «Indoor Generation».

Vous souhaitez purifier votre air ambiant?